Qu'est-ce qu'une Auberge?

Les Auberges du Cœur hébergent des jeunes en difficulté et sans-abri depuis plus de 40 ans.

Au fil des ans, plus de 80 000 jeunes de 12 à 35 ans ont trouvé refuge dans l'une des trentaines d'Auberges du cœur à travers le Québec.

Ouvertes 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, les 30 Auberges du cœur membres du Regroupement des Auberges du cœur du Québec (RACQ) représentent un véritable réseau provincial de maisons d'hébergement pour les jeunes en difficulté et sans-abri du Québec, puisqu'on les retrouve dans dix régions administratives.

Les piliers des Auberges du Cœur : les intervenant.e.s

Les Auberges du cœur sont d'abord et avant tout des milieux de vie. Au quotidien, cela se traduit pour les intervenant.e.s par un quotidien composé de rencontres d'accompagnement, de temps d'écoute, d'encadrement des démarches des jeunes. On le constate, tout le travail des intervenant.e.s repose sur une très grande polyvalence et sur la capacité à favoriser la création de liens significatifs et d’un sentiment d’être chez-soi pour les jeunes.

Les Auberges du cœur sont :

Des organismes communautaires autonomes.
Des maisons d’hébergement pour les jeunes de 12 à 35 ans vivant des difficultés.
Des lieux d’hébergement, de soutien et d’accompagnement personnalisé en réponse aux besoins des jeunes.
Des lieux d’appartenance, d’affiliation sociale et de solidarité.
Des lieux d’apprentissages, d’éducation populaire et d’exercice à la citoyenneté.

Les Auberges du cœur prônent que :

L’action communautaire est une intervention collective témoignant d’une capacité d’innovation et fondée sur des valeurs de solidarité, de démocratie, de justice, d’équité et d’autonomie.
L’action communautaire s’inscrit dans une finalité de développement social et est réalisée par des organismes visant l’amélioration du tissu social et des conditions de vie, ainsi que le développement des potentiels individuels et collectifs.
L’exercice à la citoyenneté s’apprend à travers le vécu quotidien, individuel et collectif, de façon libre et volontaire.

Les Auberges du cœur reconnaissent la nécessité pour les jeunes vivant des difficultés :

D’être respectés dans leurs choix, leurs décisions, leurs rythmes et leurs expérimentations.
D’être reconnus dans leur globalité.
D’avoir accès à une diversité de ressources et d’approches.
D’avoir accès à des milieux de vie chaleureux, sécurisants et sécuritaires, leur permettant de développer des liens significatifs et d’être des citoyens à part entière.
De recevoir de l’aide pour développer leur pouvoir d’agir.
De participer activement à l’identification de leurs besoins et à la mise en place des moyens pour y répondre.
D’avoir accès à des conditions de vie décentes, incluant les droits de se loger, s’alimenter, se vêtir et se soigner de manière convenable.
D’avoir un accès véritable à une éducation gratuite et de qualité, favorisant leur développement personnel incluant notamment les dimensions sociales, culturelles et citoyennes.
D’avoir accès à des emplois de qualité selon des normes leur assurant des conditions de travail équitables.
D’avoir accès à un environnement sain, soutenu par des politiques de développement durable.

Les Auberges du cœur revendiquent :

Un espace social plus équitable et respectueux des différences où les jeunes peuvent participer à titre de citoyen.ne.s à part entière.
L’accès à des logements convenables et abordables pour les jeunes.
L’accès à des services de santé et des services sociaux de qualité et respectueux des besoins et des situations des jeunes.
L’accès à un système d’éducation :
De qualité, gratuit et visant le développement global des jeunes.
Offrant des services de soutien et d’accompagnement pour les jeunes qui en ont besoin.
Offrant une formation professionnelle dans les meilleures conditions, et ce, à l’intérieur de structures souples adaptées aux réalités particulières des jeunes.
Un barème plancher à la sécurité du revenu permettant des conditions de vie décentes pour les jeunes.
Une réelle reconnaissance des organismes communautaires autonomes, tant aux plans de leur mission, leurs pratiques que leur financement.

Les Auberges du cœur s’engagent à :

Contribuer à la défense des droits des jeunes et favoriser leurs prises de paroles.
Promouvoir et défendre l’existence, la consolidation et le développement d’organismes communautaires autonomes d’hébergement jeunesse.
Sensibiliser les communautés aux réalités des jeunes et des Auberges du cœur.
Travailler collectivement à l’amélioration des conditions de vie des jeunes, ainsi qu’au développement de leur autonomie personnelle, sociale et économique.
Participer avec les autres Auberges du cœur, leurs membres et leurs partenaires, à des échanges sur les besoins des jeunes, les projets collectifs de développement et les pratiques en vue d’améliorer le soutien donné aux jeunes.

Le Regroupement des Auberges du Cœur

Créé en 1987, le Regroupement des Auberges du cœur du Québec joue le rôle de trait d'union entre les 30 Auberges du cœur membres. Essentiellement, le Regroupement poursuit quatre objectifs principaux :

Défendre l'existence et l'autonomie des ressources communautaires d'hébergement pour jeunes adolescents et jeunes adultes en difficulté et sans-abri.
Agir comme porte-parole des jeunes sans-abri auprès des instances politiques et administratives dont les décisions sont susceptibles d'avoir une incidence sur la vie de ces jeunes.
Favoriser entre les maisons, les jeunes et les partenaires des communautés d'appartenance de chacune des Auberges du cœur des échanges sur les besoins des jeunes, ainsi que sur le fonctionnement, les projets collectifs et la pratique quotidienne des Auberges du cœur afin d'améliorer le soutien offert à ces jeunes en quête de reconnaissance et d'un espace social pour s'épanouir.
Promouvoir le développement de ressources additionnelles du même type.