Les Auberges du cœur hébergent des jeunes en difficulté ou sans abri âgés de 12 à 30 ans. Ouvertes 7 jours par semaine, 24 heures par jour, elles offrent le gîte et le couvert, un milieu stable et une écoute active, un soutien et un accompagnement.

                                                                                                  
                      

Trouver une Auberge                       Disponible en librairie          
Consulter la carte                                      Pour commander              
 Consulter la liste                                                                       

Les pratiques d'action collective des Auberges du coeur à l'École d'été "Construire l'action publique jeunesse"

24 août 2015 - Aujourd'hui, le Regroupement des Auberges du coeur animera un atelier sur l'action collective auprès des jeunes dans le cadre de l'École d'été de l'École nationale d'administration publique "Construire l'action publique jeunesse : un processus collectif".

L'atelier, animé par Rémi Fraser, coordonnateur des dossiers Reconnaissance et financement, référera notamment à la recherche participative réalisée par le CREMIS.  Elle a permis d'identifier et de répertorier les diverses pratiques d'action collective mises en oeuvre par les équipes des Auberges du coeur afin de favoriser la participation citoyenne des jeunes hébergés.

CAMPAGNE : Pour que tous les jeunes s'en sortent

Dans l’actualité et dans les préoccupations du gouvernement du Québec, on observe que la situation des jeunes en général, et plus dramatiquement encore, celle des jeunes qui vivent des difficultés, passe quasi inaperçue.

Vidéo externe: 

Journée internationale de la jeunesse. Le Regroupement des Auberges du coeur interpelle le Premier ministre et responsable des dossiers jeunesse

Monsieur Philippe Couillard 
Premier ministre du Québec et
 
Responsable des dossiers jeunesse

Monsieur le Premier ministre,

La journée internationale de la jeunesse est célébrée dans le monde entier le 12 août tel que décidé par l’Organisation des Nations Unies. Cette journée vise notamment à reconnaître la contribution des jeunes à l’avancement social et à porter une attention particulière pour que chaque jeune trouve sa place dans notre monde. Cette année, au Québec, cette journée prend une saveur particulière. En effet, comme ministre responsable des dossiers jeunesse de votre gouvernement, vous avez annoncé le dépôt d’une nouvelle politique jeunesse dans les prochains mois, précédée de diverses consultations. Cette politique devant ensuite mener à un plan d’action gouvernemental prévu au début de 2016.

Attention aux chiffres réducteurs

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Je compte Montréal 2015 - Dénombrement des personnes itinérantes

Attention aux chiffres réducteurs

Montréal, le 8 juillet 2015 – Il faut être prudent à l’égard du chiffre de 3016 personnes itinérantes à Montréal dénombrés dans la nuit du 24 mars 2015. Trois éléments nous interpellent dans ce chiffre qui correspond à une photo partielle d’une situation beaucoup plus large. D’abord, les jeunes semblent absents de ce portrait, ensuite on oppose le chiffre de 3000 aux 30 000 personnes qui avaient été dénombrées dans une autre étude des années 1990; et finalement, les chiffres d’une nuit ne sont pas les chiffres d’une année. Les chiffres sont utiles et peuvent servir d’indicateurs, mais il faut être vigilant, car ils sont trop souvent réducteurs et le dénombrement ne montre que la pointe de l’iceberg, la part visible, dérangeante, de l’itinérance.

Vidéo 25e anniverssaire et la parole aux jeunes

See video
See video

Le RACQonteur-printemps-été 2015

Dans ce 4e numéro (ci-joint), vous découvrez notre dossier  Vivre à l'Auberge et rester à l'école:

4e numéro du RACQonteur
Date de publication: 
Juin 2015
Page couverture: 
Page couverture

Rapport annuel 2014-2015

Date de publication: 
Juin 2015
Page couverture: 
Page couverture

Merci M. Doré

COMMUNIQUÉ

Montréal, le 15 juin 2015 - C'est avec beaucoup de regrets que nous apprenons le décès de Monsieur Jean Doré, ex-maire de Montréal, qui a été président et porte-parole de la Fondation des Auberges du coeur durant 10 ans.

Monsieur Doré a beaucoup donné aux jeunes en difficulté des Auberges du coeur et aux Auberges elles-mêmes.

C'était un homme de conviction et d'engagement. Si son attachement à Montréal et aux Montréalais ne s'est jamais démenti, c'est en pensant au Québec tout entier qu'il s'était engagé à la Fondation des Auberges du coeur.

Pour lui, tous les jeunes, sans exception, devaient trouver leur place dans le Québec à construire, même ceux qu'on exclut trop souvent. De fait, le Québec d'aujourd'hui et de demain a besoin de tous ses jeunes et doit prendre tous les moyens pour leur permettre de participer à notre vie collective.

La Fondation des Auberges du coeur a d'ailleurs créé une bourse à la mémoire de M. Doré dans le cadre du lancement de sa campagne corporative en décembre dernier.

Merci monsieur Doré.

Correspondance avec le Premier ministre Couillard : 2e lettre

LETTRE D’OPINION
26 mai 2015

Cette 2e lettre s'inscrit dans une correspondance entamée avec le Premier ministre Couillard en mars dernier afin de le sensibiliser à la réalité des jeunes en difficulté et sans abri. Pour que tous les jeunes s'en sortent.

M. le Premier ministre Couillard

Campement et occupation pour un investissement massif dans le logement social

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Montréal, le 20 mai 2015 – Le Regroupement des Auberges du cœur du Québec (RACQ) affirme son appui au Camp pour le droit au logement du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU). Le RACQ est consterné par le recul du gouvernement à remplir sa promesse de 3000 logements sociaux alors que la Politique nationale de lutte à l’itinérance reconnait l’importance de la variété des types de logements pour prévenir et sortir de l’itinérance. Devant l’obstination ravageuse du gouvernement libéral à imposer des mesures d’austérité, le droit au logement est explicitement menacé.

Syndiquer le contenu